newSlider-1-1024x481
newSlider4
newSlider2
newSlider3
previous arrow
next arrow

Présentation de Clinique Juridique Hijra 

Histoire de création de la Clinique :

L’association Clinique Juridique Hijra (CJH) a été créée en septembre 2015 par un groupe de jeunes chercheurs et étudiants juristes à Tanger. L’idée de départ était d’utiliser la méthodologie des cliniques juridiques, importée par le fondateur de la CJH, M. Younous ARBAOUI, après son expérience aux Pays-Bas à l’Université Libre d’Amsterdam, afin d’établir dans la ville de Tanger, ville clé en matière de migration, un projet d’assistance juridique gratuite pour des réfugiés et demandeurs d’asile. La date de création de la Clinique, en 2015, n’est pas due au hasard puisque, dès sa création, la CJH était destinée à  accompagner la nouvelle politique d’asile marocaine, mise en place en septembre 2014. Désormais, la CJH est active à Tanger, Rabat et Agadir.

Notre expertise :

La CJH a développé une expertise significative dans le domaine du droit d’asile, notamment en ce qui concerne la procédure d’asile. Ainsi, la CJH a comblé un vide juridique important dans le système marocain, en mettant l’accent sur les conseils juridiques aux demandeurs d’asile.

Nos activités principales : 

  • Aide juridique aux demandeurs d’asile

La Clinique intervient à tout moment de la procédure d’asile au Maroc. De par son fonctionnement interne, elle repose sur le travail des étudiants (cliniciens) encadrés par des professeurs universitaires (directeurs) et experts sur le terrain. Les cliniciens sont habilités à aider le demandeur d’asile à remplir son formulaire d’enregistrement, le préparer à son entretien DSR, rédiger son recours lorsque cela s’avère nécessaire, et fournir toute information et soutien nécessaire pendant la procédure d’asile se déroulant auprès du HCR Maroc. Depuis 2018, les demandeurs d’asile sont systématiquement informés du service de la CJH par le Bureau de l’UNHCR de Rabat qui a systématisé la distribution de flyers-asile de la CJH aux demandeurs d’asile.

Malgré la crise sanitaire du Coronavirus, la Clinique continue à organiser des sessions d’aide juridique, des permanences, en présentiel. Par ailleurs, afin de nous adapter aux cas où les personnes ne peuvent pas se déplacer, nous faisons aussi un suivi téléphonique.

  • Plaidoyer 

La Clinique mène également un plaidoyer en faveur d’une loi d’asile et de l’accès aux droits pour les demandeurs d’asile et réfugiés, avec un focus sur l’accès à la justice. Ce deuxième objectif est concrétisé par l’appartenance de la CJH à la Plateforme Nationale de Protection des Migrants (PNPM), un réseau de plaidoyer national. La CJH opère au sein du groupe « Protection Juridique » de la PNPM. Par ailleurs, la Clinique mène des actions de contentieux stratégique en collaboration avec un cabinet d’avocats.

Nos activités parallèles: 

A côté de l’assistance directe aux personnes concernées, la CJH a rapidement commencé à mener d’autres activités. Ainsi, nos activités visent également à promouvoir la recherche académique autour de la migration et de l’asile. Ces activités incluent la publication d’une revue, l’organisation des sessions de formation sur le droit de la migration et de l’asile dans le cadre de notre École Hijra, y compris, une l’école d’été, une école d’hiver, et un concours de plaidoirie. Par ailleurs, nous sommes en train d’organiser d’autres projets, qui seront lancés prochainement.

Nos partenaires:

La CJH est extrêmement bien connectée à d’autres partenaires, notamment à Tanger et à Rabat. En plus de la PNPM, la Clinique adhère pleinement au Groupe de Travail Protection (GTP Tanger). Une fois par mois, toutes les organisations qui travaillent directement ou indirectement avec les migrants et les réfugiés dans la région de Tanger-Tétouan se rencontrent au sein du Groupe. Cela nous permet de constituer à niveau national un réseau de partenaires afin de fournir une aide intégrale aux demandeurs d’asile, et de pouvoir les orienter vers d’autres organisations en cas de besoin.

Remerciements:

La CJH remercie son partenaire la Fondation Orient Occident, qui est une association destinée à faciliter l’intégration des personnes migrantes au Maroc à travers des activités socio-éducatives et socio-culturelles, d’avoir permis à la CJH d’exercer son activité d’assistance juridique au sein de son centre à Tanger et Rabat.

Enfin, la CJH tient à remercier tou.te.s les clinicien.ne.s, bénévoles et collaborateur.e.s de la Clinique !